Qu’est ce que la naturopathie ?

On entend de plus en plus parler de naturopathie, « naturo » pour les intimes. Mais on entend surtout tout et n’importe quoi.  Dénigrée par certains, usurpée par d’autres, mystifiée parfois… La naturopathie n’est pas toujours décrite de manière pondérée et sérieuse, nous allons ici d’y remédier !

La naturopathie, qu’est ce que c’est ?

La naturopathie est une philosophie, un art de vivre et une science (oui, oui, si je vous le dis !) qui permet à une personne de se maintenir en bonne santé par des moyens naturels uniquement.
C’est une science globale qui cherche à préserver l’équilibre naturel d’une personne, en ce sens elle est davantage préventive et éducative que thérapeutique. C’est à dire qu’on va chercher à agir grâce à une bonne hygiène de vie avant le mal plutôt qu’après !

La construction de ce terme est par ailleurs étonnante car il se compose du mot « nature » par son préfixe « naturo » et du suffixe -pathie du grec « pathos » signifiant maladie. Littéralement ce terme signifie « maladie de la nature », par analogie avec psychopathe par exemple… C’est donc plutôt bizarre ! Pour être plus juste, on pourrait l’appeler « naturothérapie » qui reviendrait à soigner par la nature… Quoique pour certains, c’est de l’anglais « path » que proviendrait le suffixe, donnant alors la signification de « chemin de la nature », bien plus poétique et inspirant !

L’équilibre : la clé naturopathe

Pour la naturopathie, la clé de la santé est en nous. C’est un équilibre dynamique, une sensation de bien-être physiologique et psychologique. De ce fait, si cet équilibre est rompu par une mauvaise hygiène de vie, une mauvaise alimentation ou un environnement défavorable alors la personne tombe malade.
Selon la conception qui vient d’Hippocrate (oui c’est le même dont les médecins signent le serment), la maladie serait une altération de nos humeurs ou fluides corporels. Il convient donc de préserver l’équilibre de notre corps et de nos humeurs afin de ne pas encrasser nos cellules pour rester en parfaite santé. Pour faire simple, si on salit notre corps avec des toxines qui vont encrasser nos cellules et nos organes, à force, on tombe malade; Bon c’est un peu plus compliqué que ça mais j’ai bien dit « pour faire simple » !.

équilibre naturopathie santé naturelle

la conception naturopathe

Contrairement à la médecine moderne ou classique, qui se base schématiquement sur un symptôme = un intrus à faire disparaître avec un médicament au plus vite (j’ai bien dit schématiquement hein), la naturopathie va plutôt favoriser les « symptômes » car ce ne sont pas eux qu’ils faut combattre mais plutôt le côté obscur, le mal quoi.
Bref, la naturopathie repose sur 5 concepts essentiels :

  • L’holisme qui s’intéresse à l’être dans son ensemble et pas à un seul organe, une seule partie du corps. La naturopathie doit rétablir l’équilibre dans son ensemble
  • Le vitalisme repose sur le concept de Force Vitale qui est l’énergie présente dans notre être qui insuffle la vie ou bien plus prosaïquement ce qu’on appelle communément les défenses immunitaires
  • L’Hygiénisme englobe le principe d’auto-guérison du corps qui cherche à préserver son équilibre et, par là-même, la pleine santé. Grâce à une bonne hygiène de vie, on préserve son équilibre
  • Le causalisme implique que la cause de la maladie est unique, c’est l’encrassement de l’organisme : Tout vient de là en fait
  • L’humorisme est la science des humeurs, c’est à dire des fluides corporels (sang, lymphe, etc) : préserver leur qualité s’est rester en bonne santé

Comme vous pouvez le constater, la naturopathie n’est pas synonyme d’aromathérapie comme on le croit souvent, ni d’homéopathie ou de phytothérapie même si elle peut utiliser ces disciplines pour aider l’organisme à retrouver l’équilibre perdu. On parlera de tout cela bien sûr, mais dans de prochaines aventures, enfin d’autres articles !

Une pensée sur “Qu’est ce que la naturopathie ?

  • 14 novembre 2016 à 15 h 19 min
    Permalink

    Merci pour cet article, je ne connaissais pas que les concepts sur lesquels se reposait la naturopathie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *