Les plantes aromatiques et culinaires, des alliées santé.

L’alimentation est un des piliers fondamentaux en naturopathie.

Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es…

En cuisine, mes alliées précieuses sont les plantes aromatiques. Utilisées depuis toujours elles sont simples d’utilisation, elles rehaussent un plat par leurs couleurs, leurs senteurs, mais aussi de par leurs nutriments et leurs vertus diverses, leurs histoires.

Il en existe de nombreuses variétés, elles sont utilisées dans le monde entier et depuis des temps très lointains.

En voici une petite sélection (oui comme vous pouvez vous l’imaginer, j’ai dû faire un choix cornélien, car je les aime d’amour!!!), un tour d’horizon de nos herbes aromatiques et plantes culinaires chéries que j’ai choisi locales, basiques et intemporelles…

 

Les régles de base communes : Il conviendra de les choisir Bio exemptes de pesticides, on vérifie la provenance et on les rince à l’eau froide. Elles sont fragiles, donc on les cisèle au dernier moment sans les faire cuire, pour garder un maximum de leurs valeurs gustatives et nutritionnelles. Et si on les fait infuser, on n’oublie pas de recouvrir sa tasse d’une sous-tasse pour préserver les arômes à l’intérieur de cette première…

 

Le persil, « Petroselinum crispum »

persil aromatique vertus

D’origine méridionale, on lui connaît la variété frisée ou simple.

Chez les Grecs, il était considéré comme une plante sacrée, qui symbolisait la joie, la fête. Ces qualités diététiques sont loin d’être négligeables, en même temps qu’il est diurétique. Les Romains quand à eux donnaient du persil à leurs gladiateurs pour leur donner de la force, du réflexe et de la ruse!

 

Riche en antioxydants, provitamine A, vitamine C quatre fois plus que dans l’orange! vitamine K, magnésium, potassium, calcium, fer et source de fibres…

 

On lui connait des vertus digestives. Emménagogues (cycle menstruel avec du retard, régulateur des règles et aussi bénefique en cas de régle douloureuse), antigalactogène (les mamans allaitantes éviteront donc leur utilisation afin de ne pas faire tarir leur lait, ou l’utiliseront comme remède en fin d’allaitement en cas de trop-plein)… Il est également fébrifuge, fait tomber la fièvre. Il lave l’organisme de ses toxines particulièrement utile contre les maladies de foie, jaunisse, eczema, cellulite, rhumatisme, goutte et calcul urinaire. Son jus frais calme les irritations des reins, de la vessie et du conduit urinaire, et accélère la guérison de la blennorragie, communément appellée « chaude pisse »… Anémiques, convalescents, besoin d’énergie? le persil est pour vous!

 

En cuisine, ce n’est pas le plus gustatif ni le plus odorant mais on pourra le marier avec de l’ail et de l’huile d’olive pour une fameuse persillade ou encore avec du citron pour une meilleure assimilation de son fer grâce à la vitamine C. Vous l’aurez compris c’est une bombe de nutriment!

*C’est la saison de mai à octobre.

 

La menthe poivrée, « Mentha piperita »

menthe poivrée aromatique vertus propriétés

Il existe différentes espèces de menthe connues, nous parlerons ici de la menthe poivrée. La plus vieille trace connue de cette espèce de menthe remonte au premier millénaire avant JC, en Égypte, largement utilisée durant le moyen-âge.

 

Elle entrait alors dans la composition des parfums. Quant aux Romains, ils s’en servaient de condiment ou d’aromate, en ajoutant des feuilles aux vins et aux sauces.  Bien qu’originaire du Moyen-Orient, cet hybride est arrivée jusqu’en France ou elle est cultivée.

 

Il s’agit d’une plante riche en antioxydants naturels, provitamine A, vitamine C, calcium, fer, flavonoïdes et tanins.

L’essence de menthe contenue dans les feuilles se compose essentiellement de menthol, bien connu des pâtes à dentifrices et bains de bouche.

 

Elle stimule la sécrétion des sucs intestinaux et de la bile, elle favorise donc la digestion, idéale pour la paresse d’estomac et elle prévient les ballonnements. Elle agit également contre les nausées et les vomissements.

 

Son odeur forte est revigorante et caractéristique, les hébreux l’utilisaient comme un stimulant, elle est de plus très rafraichissante en été. Elle purifie également l’haleine. Grâce au menthol qu’elle contient elle est également un bon antiseptique.

 

Idéal en cuisine pour des sauces, ou parsemée sur des taboulets, à rajouter dans des feuilles de briks. Sur des salades de fruits, pour parfumer des entremets ou boissons (le sirop de menthe) ou encore seule dans le fameux thé à la menthe que l’on fait mousser.

*C’est la saison toute l’année cette plante vivace résiste à l’hiver.

 

Le Thym « Thymus Vulgaris »

thym propriétés vertus

Originaire du bassin méditerranéen hummm ça sent la garrigue et ces effluves… le nom générique dérive du grec « thymos » : fort, viril, et on comprend pourquoi ! Son odeur de provence si caractéristique lui vient surement du sol rocailleux et de son exposition au soleil.

 

Les principaux constituants du thym sont une huile essentielle (thymol, carvacrol) dont la composition varie en fonction de l’origine et de la période de récolte, acides rosmarinique et caféique, des tanins et des flavonoïdes. Riche en provitamine A, vitamine C, calcium, potassium et magnésium…

Son essence aromatique possède une activité antioxydante. Une étude scientifique a ainsi mis en évidence l’action de ce composé du thym pour protéger les cellules de l’oxydation, et ce, particulièrement au niveau des globules rouges. *on le récolte toute l’année.

 

C’est à la fois un tonique et un antispasmodique des voies digestives, qui facilite la digestion tout en calmant les contractions nerveuses de l’estomac et de l’intestin. Carminatif, il chasse les gazs , empêche les fermentations et stimule l’appétit. Le thym est aussi un excellent détoxifiant, il favorise la transpiration et la diurèse. Antiviral et antibactérien c’est un chasseur de toxines de l’organisme, idéal en temps de grippe… C’est aussi un bon vermifuge sans danger pour les enfants. Le thym est un stimulant qui a la réputation d’exciter l’intelligence. En bon antiseptique il est de ce fait largement utilisé en cuisine dans les marinades de gibiers notamment. Grâce à son effet anti-inflammatoire, il aide les voies respiratoires à se dégager en fluidifiant les sécrétions bronchiques.

Fort et viril on a dit! ^^

 

En cuisine, utilisé dans chaque eau de cuisson, soupe, légumes, ou encore en trio dans le fameux bouquet garni accompagné de feuilles de laurier et queue de persil . En tisane seule. Ou encore la fameuse gelée de thym, si vous êtes sages je vous donnerais ma recette. Voir en inhalation, ou encore en bain fortifiant et revigorant.

 

Le basilic, Ocimum Basilicum

basilic aroma vertus propriétés

Herbe royale, elle était considérée comme une plante sacrée chez les Hindoux qui s’en servaient comme antidote. Son odeur et si délicate et puissante à la fois…

Il est riche en provitamine A, vitamine B9 et C. Riche en manganèse, cuivre et fer. Il est également source de calcium et magnésium. Antioxydant.

 

C’est un antispasmodique, efficace aussi en infusion contre les spasmes gastriques, les flatulences et les coliques. Anti-nausées, il agit contre les vomissements. Idéal contre l’anxiété et l’insomnie grâce à ses vertues sédatives, mais aussi en cas de vertiges et de migraines d’origine nerveuse. Il agirait même contre la manie et la mélancolie.

C’est un désinfectant buccal agissant contre les aphtes. Et il favorise la lactation.

Grands nerveux, enfants qui dorment mal, migraineux, besoin d’un coup de pouce pour la production du lait des nourrices… Misez sur le basilic.

 

En cuisine, ah le delicieux pesto! Et sa fameuse soupe le pistou! Sur toutes vos salades, les tomates, les tians de légumes, ciselé sur des fraises! Dans la vinaigrette, en sauce .

À la saison on peut aromatiser une huile d’olive en laissant simplement quelques feuilles fraiches macérer… Ou encore en version glace! *C’est la saison de juin à octobre.

 

 

Le Romarin, Rosmarinus officinalis

plante aromatique romarin vertus propriétés

Consacré à Vénus durant l’Antiquité. On croyait qu’il pouvait rendre gai et heureux, qu’il chassait les mauvais rêves et qu’il conservait la jeunesse éternelle.

Antioxydant, l’industrie agroalimentaire l’utilise également pour ces conservateurs.

 

C’est un très bon stimulant général et antispasmodique. Son action digestive et cholagogue agissant sur la fonction biliaire et son effet tonifiant sur le foie sont réputés depuis longtemps. À conseiller contre la toux et l’asthme également.

Surmenage physique ou intellectuel, asthénie et abbatement. Il présente un effet anti-inflammatoire, grâce à l’acide rosmarinique.

En bref, besoin d’un coup de fouet le romarin est pour vous!

 

En cuisine, à utiliser en coulis aux herbes, parfait dans l’assaisonnement de légumineuses, des légumes et même des desserts, comme des pommes aux fours au romarin. Fougasses, pâte à pain ou pâte à pizza et hop une petite touche de provence. Un sel au romarin, facile on le cisèle dans une boîte hermétique qu’on couvre de sel non raffiné, à utiliser avec finesse… Ou encore en bain fortifiant pour les convalescents, ou calmant des rhumatismes. *On le récolte toute l’année.

 

Bref vous l’aurez compris, j’ai grandi en provence! La terre y regorge de trésors naturels. Ma passion pour les plantes déborde et J’espère que ce petit article vous donnera l’envie d’en utiliser à votre tour plus souvent. Merci! dame Nature. Et pourquoi pas les cultiver vous-même sur votre balcon et vos jardins.

Ciboulette, coriandre, aneth, estragon, sauge… toute une palette d’odeur, de saveur, d’histoire et de vertu à découvrir… L’odorat est le sens qui apporte le plus de plaisir à notre cerveau reptilien… Alors on prends le temps de respirer pleinement ces saveurs, par de grandes respirations avant de profiter de cette explosion de saveur en bouche qui feront du bien à l’interieur de notre corps lors de leurs digestions.

 

Je vous laisse avec ma recette de Gelée.

 

 

Gelée de plantes, la recette est déclinable! :

gelée de plantes aromatiques

Recette de gelée au romarin: Environ 700 g d’eau* 6 ou 7 branches de romarin lavées*350 g de sucre de canne bio*4 grammes d’agar-agar.

Ou gelée de thym *80g de fleurs de thym, ou thym frais*1 jus de citron*350g de sucre de canne bio*4g d’agar-agar.

Stériliser vos bocaux. Porter à ébullition le mélange eau et herbe. Laisser infuser 10 mins. Passer au filtre en extrayant bien le jus des plantes. Remettre à cuire jusqu’à ébullition en ajoutant l’agar-agar et le sucre pendant quelques minutes (5mins environ maxi) en prenant soin de mélanger sans cesse. Mettre ensuite en bocal. Laisser refroidir. À conserver au frais.

Lectures conseillées pour aller plus loin…

Mon herbier santé Maurice Mességué.
Nos amies le plantes. Danièle Manta.
La phytothérapie Dr. Jean Valnet
l’Aromathérapie Dr Jean Valnet
Se soigner par les légumes, les fruits, les céréales. Dr Jean Valnet.
Plantes aromatiques et culinaires. Gründ.
Le petite larousse des plantes qui guérissent.
Toutes les plantes qui soignent d’ Ameenah Gurib-fakim 
Guide de la phytothérapie. Marabout.
Guide pratique de la phytothérapie et d’aromathérapie, Maurice Rubin

Gaëlle Molina

Influencée par mes racines provençales et méridionales où les remèdes naturels transmis de mère en fille soignaient les maux de la famille, et une arrière-grand-mère guérrisseuse de son village, j'ai été amené à élargir mes connaissances vers d'anciens préceptes tels que le shamanisme, l'ayurveda et la médecine traditionnelle chinoise. Cette approche naturelle des anciens me passionnant au point que je devins convaincu de la considération de l'individu dans son entièreté, le corps, l'esprit et l'âme. - Autodidacte en magnétisme, j'intègre différents stages en radiesthésie, géobiologie, énergétique et akashique, ainsi commence mon activité professionnelle comme praticienne en énergétique et magnétisme. Les études en Naturopathie se présentent à moi naturellement, du latin NATURA et du grec PATHOS qui signifient étudier et supprimer le mal à l'aide des moyens que nous offre la nature, je me spécialise en Aromathérapie. Un apprentissage qui se poursuit également vers des techniques de libération émotionnelle, mettre des mots sur des maux, la symbolique du corps, la relaxation et la méditation dont je suis une adepte. Je me forme en "thérapies brèves" avec l'hypnose Ericksonienne et l'approche Humaniste, l'E.F.T... -Naturopathe, Maitre praticienne en Hypnose et Énergéticienne- https://www.facebook.com/hypnonaturo31/ ou encore sur mon site internet https://petiteplumgaelle.wixsite.com/hypno-naturo. Cabinet sur Toulouse et en Ariège et via skype en ligne.

2 pensées sur “Les plantes aromatiques et culinaires, des alliées santé.

  • 28 janvier 2018 à 19 h 40 min
    Permalink

    Un article très intéressant mais aussi très enrichissant, qui nous apprend beaucoup de choses sur les bienfaits que peuvent avoir les plantes dans notre quotidien et donc de ce fait sur notre santé. Il nous apprend à mieux connaître Gaelle molina et à savoir le parcours qu’elle a suivi pour en arriver là. Ce qui est une très bonne chose. Bravo et toutes mes félicitations. Je t’encourage à poursuive dans cette voie qui est faite pour toi

    Répondre
  • 7 février 2018 à 21 h 17 min
    Permalink

    Article très instructif et agréable à lire. Je suis pleinement transportée par la richesse historique, et les vertus de ces plantes aromatiques ! Merci de nous faire partager ton éventail de connaissances. Certaines plantes vont devenir mes alliées à présent.

    Toutes mes félicitations !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *